Rap2France.com
CLIPS SONS VIDEOS PAROLES NEWS ALBUMS TOP 100 T-SHIRTS RADIO R2F
RAP2FRANCE SUR LES RÉSEAUX Rap2France sur Facebook Rap2France sur Twitter Google+
RECHERCHE :
logo emission planete rap sur skyrock

PLANETE RAP : L'emission 100% rap sur Skyrock
interface
Faf La Rage - Son Album Rap Stories
Dans planete rap du 1 au 5 Janvier.
Voix qui racle, flow rugueux, accent indéfinissable : Faf Larage a depuis longtemps installé ses épaules de catcheur et son faux air revêche dans le rap français. Ses débuts datent de l’époque des pionniers, les années 80. Un temps où l’on rodait ses rimes et son flow à même la rue. Au milieu des futures stars marseillaises, Faf affirme déjà son caractère : il aime entrer dans la peau de personnages, façonner par ses mots et ses intonations des parcours de vie. Des ratés, des losers, des écorchés…

Il excelle dans ces jeux de rôle rappés. Avec son groupe (Soul Swing and Radical, mythe underground), en duo avec Def Bond, son pote de toujours, ou en invité sur les disques d’IAM, Faf Larage accède au succès. Il signe, avec son frère, Shurik’N, pilier d’IAM, «La Garde Meurt mais ne se rend pas», album concept entre samouraï hip hop et heroic fantasy. «C’est ma cause», son premier album solo sort en 1998 et ouvre une nouvelle ère : Faf enchaîne les collaborations à un rythme soutenu. Son style est apprécié. On le recherche. Il apparaît sur la BO de Taxi 2, sur les disques d’Akhenaton, de Tandem…Il explose dans l’imparable duo «Gomez & Dubois», avec Eben, tiré du film «Gomez & Tavarès» dans lequel il joue même un petit rôle. Un album et deux extraits qui cartonnent, dont le hit «Hôtel Commissariat» et son hilarante vidéo.

En pleine préparation de son second album solo, dans les studios de la Cosca à Marseille, ville qu’il n’a jamais quittée, Faf a accueilli l’opportunité de composer pour Prison Break avec enthousiasme. «J’aime travailler sur commande : cela met une pression qui me convient. Et puis, c’était l’occasion pour moi de retourner vers un son rock, un style que j’avais un peu abandonné mais qui au début du hip hop était omniprésent». Faf s’est replongé avec délectation dans le panthéon des glorieux anciens : «Run DMC, LL Cool J, Beastie Boys… Tout le label Def Jam mais aussi tout ce qui aujourd’hui touche à la fusion entre rock et rap».

interface


MENU RAP FRANCAIS
interface
Socrate Lord Kossity - Son Album Danger Zone
Dans planete rap du 4 au 8 Décembre.
Découvre avec Fred en direct du lundi au vendredi sur Skyrock le nouvel album de Lord Kossity "Danger Zone".

Le monde selon Lord Kossity vibre d’une façon particulière. L’aristocrate du Dancehall, né à la musique, dans la moiteur des Antilles, taille sa route en conquistador des temps modernes. Voix de velours, sensibilité à fleur de tatouage, regard acéré, il trempe sa plume à l’encre d’une réalité tantôt douce tantôt noire. Après une nouvelle immersion dans l’antre des maîtres du reggae, aux sources du dancehall, de la soca et du reggaeton, Lord Kossity présente son dixième album «Danger Zone» : un pur jus saisissant de sons et de rythmiques caribéennes.

Lord Kossity a enregistré «Danger Zone» entre Kingston et Paris en laissant libre cours à son inspiration d’artiste libre et ralliant les meilleurs éléments du milieu ragga. «La musique comme un voyage dans le temps, l’espace et les cultures». L’indomptable Lord Kossity ne supporte pas de se laisser enfermer. Ni dogme, ni chapelle pour cet enfant, né, à Paris de parents antillais. S’il se pose quelque part, c’est le temps d’une étape fructueuse entre Kingston, Paris et Londres afin de peaufiner «Danger Zone».

Des producteurs prestigieux Don Corleon (Sean Paul, Rihanna, Beenie Man…), Christopher Birch (Shaggy, Chakka Khan …), Anthony Red Roze (Gentleman), Sly & Robbie avec Clive Hunt l’ont soutenu. En featuring : la jeune garde rencontrée ces derniers temps, en Jamaïque. A commencer par Chico remarqué sur «Hey Sexy Wow» (l’un des titres les plus joués en France, pendant l’été 2005) qui le rejoint, cette fois, sur «Booty Call». Nicky B et Flavor Unit, talents émergents de la scène jamaïquaine ainsi que Ce’cile l’une des rares égérie du dance hall ont donné le meilleur. Avec Sly & Robbie, «Tonight», un classique du répertoire, est revisité sans complexe avec la forte complicité de Bounty Killer. Vybz Kartel devenu complice de Lord Kossity participe à «Gal a Halla» tandis qu’Elephant Man réapparaît dans une nouvelle version d’«Athletic».

Lord Kossity s’est révélé dans la chaleur des dance halls, des sound systems, des soirées, sur les plages partout où il a pu s’emparer d’un micro. C’est alors qu’il use de son vibrato de ténor contemporain et, avec sa gueule d’ange sombre, impose son charisme. Au début des années 90, avec son cousin Docteur G-Kill, il devient un jeune prince du ragga et collectionne les succès. Son flow ensorcelle les West Indies jusqu’au coup d’arrêt porté par la tragique disparition de son complice dans un accident de voiture. «Pour sa mémoire, j’ai voulu continuer et accomplir notre rêve en venant me frotter à la compétition parisienne.» La tête dans les étoiles, il se déjoue élégamment de ce qu’on appelle «la galère» et rencontre les héros de la scène rap du moment, à commencer par NTM avec qui il enregistre «Ma Benz», en 1998. Une explosion !

Lord Kossity puise son inspiration aux sources de la soul, du côté d’Aretha Franklin, de James Brown, de Peter Tosh et Bob Marley et même de la musique classique. Ensuite armé d’un sens de l’observation aiguisée, il ne lui reste qu’à décrire les ambiances qu’il traverse. Les filles, la séduction, les rivalités masculines restent ses thèmes favoris. Son statut de sex-symbol le fait sourire. «J’assume dit-il. Mais je reconnais que je me situe le plus souvent au second degré.» Alors il laisse libre cours à sa fantaisie et à sa réputation solide et méritée de séducteur à toute épreuve.

Le cours de sa vie a basculé, le jour où il a découvert Public Enemy, NWA avec Dr Dre puis tous les sons de la West Coast. Un déclic pour celui qui aurait pu devenir un champion de tennis tant il aimait fouler la terre battue. Mais c’est la musique qui le hante. Il se nourrit de ses expériences. Avec Clive Hunt (producteur de Jimmy Cliff, Peter Tosh,… ), il enregistre «Everlord» au studio Tuff Gong, en 2000. Son style s’affine et lui permet de rencontrer les purs talents de la scène jamaïquaine comme Shaggy, Kartel, Toots qui n’hésitent pas à le rejoindre un peu plus tard sur «Booming System». « Lord Kossity cherche et travaille sans relâche. «The Real Don», en 2002, lui rapporte une Victoire de la Musique dans la catégorie `«Reggae / Ragga / Dancehall». Dans la foulée, il livre avec «Koss City» une version plus urbaine et rap qui correspond à l’humeur du moment.
interface


MENU RAP FRANCAIS
interface
Socrate Mac Tyer - Son premier Album Le Général
Dans planete rap du 20 au 24 Novembre.
Spécial Mac Tyer Socrate dans Planète Rap avec Fred en direct tous les soir de 20h à 21h sur Skyrock .
Le rap est une musique où la compétition est le principal moteur. Baptiser son premier album « Le Général » s’apparenterait donc à une déclaration de guerre. Pour Monsieur Socrate dit Mac Tyer, c’est diffèrent. Ce double album « Le Général » est une prise de pouvoir. Ce n’est pas de l'insolence : c’est du courage. Aîné de famille et père d’une fille, les responsabilités n’ont jamais effrayé ce jeune adulte de 28 printemps. Pour sa passion, le rap, Mac Tyer a simplement décidé d’emprunter une nouvelle voie. La sienne.
Pourtant, Mac Tyer est un pur produit de son environnement. Sa ville Aubervilliers, l’amitié avec son double Mac Kregor et les drames (comme la prison qu’il va connaître très jeune) font partie de lui. Ainsi il y a dix ans, lorsqu’il s’empare d’un micro avec sa gouaille « d’outre-périph », avec son groupe Tandem, c’est pour cracher un rap brutal comme sa vie. Ni plus, ni moins. Mais le jeune loup imbibé de rap français est aussi un observateur attentif à la scène américaine. Il intègre rapidement, que la forme de son art doit être aussi important que le fond.
De ce fait, dés le premier EP (« Pour ceux qui savent ») salué par la critique, Tandem se fait remarquer : ils rappent sans utiliser de rimes ! Le premier album (« C’est toujours pour ceux qui savent ») en 2005 possède aussi sa touche. Une trilogie avec un final extraordinaire : la crème du rap français est invitée à jouer des rôles imaginés par Mac Tyer dans « Le jugement ». Diam’s est juge, Kery James avocat de la défense, Faf La Rage procureur, Lino d’Arsenik en concierge, Tunisiano de Sniper en témoin…C’est une première, doublée d’une réussite. Enfin, dans son projet «Patrimoine du Ghetto», Mac Tyer crée une fois de plus l’événement. Dans un duo épique avec Kery James, ces deux figures du rap hardcore délivrent, derrière une fiction, un message de paix à l’attention des quartiers. Cela ne s’était jamais fait.
Après tout ces fait d’armes avec Tandem, il n’est pas surprenant que Mac Tyer s’autorise une échappée le temps d’un solo. Mais le Q.G du Général reste Aubervilliers. “Je respire mon quartier” appuie-t-il, “mon album est ‘très proximité’, en fait ‘c’est toujours pour ceux qui savent’, comme on l’a toujours dit.” Mac Tyer refuse la démagogie et ne parle donc que de ce qu’il connaît : “il y a trop de problèmes dans nos quartiers qui ne sont pas du tout réglés, pour que j’aille parler de la faim dans le monde.” Lorsque l’enfant d’Auber élargit son champ de vision (« On a tous mal » et « Rebellion ») , c’est avec sincérité. Il n’hésite pas non plus a enlever son armure pour se mettre à nu, (« Tous de passage »), déclarer son amour à sa fille (« Jeunes parents») et même glisser une pointe d’humour avec «La guerre des roses ».
Musicalement, dans « le Général », Mac Tyer emmène le rap français hors des instrus battues.
D’abord, ce véritable artiste s’est approprié la trap music d’Atlanta des T.I ou autres Young Jeezy.
Il ne fait pas que poser sa voix sur les instrus sudistes concoctées par Street Fabolous et Kore. Mac Tyer par son débit et ses intonations épouse la musique pour ne faire qu’un. Résultat ? Des titres comme « 9.3 Tu peux pas test », « So » ou «Qu’est ce que tu veux boy ? » ont vocation à tourner autant dans les parkings de quartiers que sur les platines de DJ en soirées ! Ensuite, lorsque le bpm ralentit et que les boucles sont plus «traditionnelles», elles ont une vraie densité et sont parfois rehaussé d’arrangements de claviers (« le Général) ou même de solo de saxophone (« On a tous mal ») Enfin, en vrai MC qui se respecte, Mac Tyer est conscient que son instrument principal reste sa voix. Tout au long de ce double album, on apprécie l’interprétation et surtout le travail sur le flow. Saccadé ou parfois chaloupé, le sommet est atteint sur le titre « Petit Frère, Petite Sœur » où Mac Tyer guidé par « son inspi » chante !

Les invités du Général, outre la référence à NTM sur « Comme en 90 » ( qui utilise le même sample que « J’appuie sur la gâchette »), ne sont que des fines gâchettes. D’abord avec son double Mac Kregor sur le titre « Tu vas pleurer ta mère », il livre du Tandem millésime 2006 : le meilleur crû. A nouveau dans le rôle de l’avocat de la défense du « Jugement », Kery James clôt le chapitre sur le glacial «Suicide carcéral ». Même, les jeunes pousses de sa structure Explosif Musik ont eux aussi l’occasion de briller sur deux titres. Enfin avec Booba, sur « Ne me parle pas de rue », Mac Tyer se livre à un échange de punchlines de hautes volées qui risquent de mettre le rap français au tapis !

L’écoute du « Général » montre que Mac Tyer a réussi son pari courageux. Il en faut pour imposer des nouvelles sons, de nouveaux flows et amener dans un premier opus la rage, la joie, l’émotion et de la réflexion sur 25 titres. Rarement un album rap français a été aussi riche. L’entertainment n’est plus opposé au message et les mots n’aliènent plus la musicalité. Les années que le soldat Mac Tyer a passé dans les tranchées du rap français n’ont pas été vaines. “Le Général”, disons-le d’emblée, est le meilleur album de rap français de l’année 2006. Du moins « pour ceux qui savent ».

interface

MENU RAP FRANCAIS
interface
Diam's - Pour sa tournée dans toute la France
Dans planete rap du 13 au 17 Novembre.
Découvre avec Fred toute la semaine sur Skyrock Diam's pour sa tournée dans toute la France

pochette Diam's Tournée concert en france Il y a ceux qui disent que ce n’est pas de la musique de filles et il y a surtout ceux qui kiffent sa musique. C’est l’histoire d’une princesse d’aujourd’hui qui n’est ni blonde, ni perchée sur des talons aiguilles. Elle ne présente pas la météo et elle a choisi une autre option que celle de dormir cent ans en attendant qu’un looser vienne la réveiller. La princesse a du caractère, elle a troqué la robe bouffante contre un jean, s’est parée d’une coupe garçonne et a saisi le micro pour affronter le monde.

L’héroïne de mon histoire, ce n’est pas elle par hasard. La princesse est décalée, très tôt, elle a compris tout un tas de trucs. Dans la course, elle était loin devant. C’est peut-être aussi l’avantage d’aimer porter des baskets et pas ces souliers de verre qui font chuter à la longue.

Comme souvent dans ce genre de contes, ça ne démarre pas au top. La princesse est blessée, elle est nourrie d’histoires qui font mal. Elle ne lâche pas l’affaire pour autant, et passe enfin au deuxième chapitre, celui qui dit que la princesse doit se faire entendre. Alors elle choisit son arme et ses munitions; un stylo qu’elle a chargé de détermination, de larmes et de cœur.Pas de pomme empoisonnée, de marâtre ou de nains, mais tout de même quelques obstacles. On lui met des bâtons dans la plume. Elle surmonte en tant que vaillante princesse de cette histoire, à force de patience, de passion et grâce aux barres chocolatées dont elle raffole.

Et puis, peu à peu, les mots chassent les maux. La princesse Diam's se fait un nom qu’on ne brise pas à coup de baguette magique. Il pleut sa musique sur les ondes du royaume de France, elle peut crier victoire au micro. Elle berce à coups de rage, émeut avec force. La princesse a raconté son histoire, dans sa musique, elle ouvre son univers, elle fait partager son intimité avec ce qu’il faut de pudeur. On se tatoue sa voix dans l‘âme. Le public est conquis, la vibe de Diam’s coule en milliers d’exemplaires. La princesse vit pour sa musique, elle a l’humble ambition et la ferme intention d’écrire la prochaine page de cette histoire puisque sort le nouvel album. Voilà que le diamant revient briller.

Comment est-ce possible de rire, pleurer, danser et réfléchir, tout ça à la fois, sur un album rap?? C’est que je me suis dis en l’écoutant. Une fantastique claque de talent, d’originalité et de risques. Ceux qui ont aimé « Brut de femme » seront enchantés de voir combien tous les ingrédients qu’ils ont adorés dans la recette Diam's sont à nouveau réunis mais à la puissance 10. Ce qui arrive dans vos oreilles, c’est de la Boulette.

« Diam's, raconte nous des histoires… »

Si ça ne tient qu’à moi, j’écris déjà la fin, La princesse vécut toute sa vie dans la musique et fit beaucoup d’albums…
interface

MENU RAP FRANCAIS

interface
113 - Illegal radio
Dans planete rap du 06 au 10 Novembre.
Découvre avec Fred toute la semaine sur Skyrock la compile "Illégal Radio" du 113.

pochette 113 illegal radio Parallèlement au dernier album "113 DEGRES" couronné disque d'or et qui est toujours d'actualité avec les titres découvert sur Sky "Marginale, Un jour de Paix" feat Blacko des Sniper et "Partir Loin", le 113 est reparti en studio et s'apprête à sortir un nouveau projet : "ILLEGAL RADIO" à découvrir en Live toute la semaine dans Planète Rap.

Cette compilation qui sort le 06 novembre réunit les rappeurs les plus aimés et les plus cramés du rap français sur une même compilation mixée par Dj Cream.

Plus de 40 rappeurs dont Rim'k & AP (113) - Sinik - Soprano (Psy 4) - Le Rat Luciano (FF) - Mac Tyer - Kery James - Tunisiano (Sniper) - L'Skadrille - Sefyu - Oxmo Puccino - OGB & Demon One (Mafia K'1 Fry) - LIM et bien d'autres encore. La plupart des musiques sont signées Frénésik, la nouvelle structure musicale de Rim'k du 113.

Mate le Skyblog du 113 (avec en exclu le clip "Illégal").
interface

MENU RAP FRANCAIS
Facebook Rap2france

Accueil - Contact - Promo/Marketing - Clips Rohff - A Propos de... - Jey2-design
Unkut - HipHopFranco.com - Booska-P - Rencontre Ados - Zikpot
Actus Clips

Clip Busta Flex feat. Zoxea, Kool Shen, Lord Kossity "Soldat (4mypeople Remix) "
Clip Jonesic ft. Green "Aucune autre"
Clip CPLS "Série 14 OKASH "
Clip Rock Blood "Grand Chelem"
Clip Sultan (feat Guirri Mafia) " Tu Vas T'La Manger"
Clip Le Gouffre "Drogue Sonore"
Clip Black Kent "Play"
Clip CORDIER FEAT. CHARLY "DECLARE"
Clip Gazateam "Laisse-moi m'envoler"
Clip LLETIC "Demain C'est Maintenant #LissQuiGlisse"

Actus Son / MP3

MP3 Gino feat Flynt "LA TETE HAUTE"
MP3 La Fouine "Nasser El-Khalaïfi "
MP3 Busta Flex Feat Zoxea , Kool Shen & Lord Kossity - (Remix IV My People) "Soldat"
MP3 La Fouine ft. Canardo "Belvé "
MP3 La Fouine feat Omarion "Cry "
MP3 Darryl Zeuja et Hologram Lo' "Innercity"
MP3 R.E.D.K. "Freestyle do something."
MP3 La Fouine Feat H Magnum "Terrain"
MP3 Canardo, Sultan & GSX de La Fouine "Peace Sur Le FN"
MP3 Swift Guad Green Money Willy Bank "Comme un billet d'500"

Actus Paroles

Paroles Kaaris "Chargé"
Paroles La Fouine "Team BS"
Paroles S-Crew "Les parisiennes"
Paroles Hayce Lemsi "One-One"
Paroles Mac Tyer "Ca pue sa mère"
Paroles Maitre Gims "You Lose"
Paroles Falcko "7.47"
Paroles Hayce Lemsi "Mafiosa feat Lacrim"
Paroles Hayce Lemsi "Bario feat Soprano"
Paroles Fababy "J'vous b*ise tous - Freestyle #4"

Actus Videos

Kaaris "clash et menace très violemment Booba"
Quand Alonzo "rappe avec x Black M, ça donne ... "
Doc Gyneco et Boozoo "En Live au bataclan"
Gradur "extrait inédit de L'HOMME AU BOB"
Booba "taquine Lacrim avec son titre " J'suis qu'un thug""
La Fouine "apporte son soutien à Nabila"
Passi ""aujourd'hui y'a plein de petits Booba, mais pas de petits Solaar""
BRATSO "FREESTYLE INEDIT"