Issa El Ghandour, dit « Le Sarss » est un jeune rappeur de 31 ans originaire de Saint Genis Pouilly (01630), une ville de France se situant à la frontière Suisse!

Dans son quartier les ‘RP’, il s’inspire d’artistes comme IAM, 2Pac, EazyE, Biggie Smalls, Lunatic pour composer ses musiques. Suite à des soucis familiaux, des ennuis avec la justice, sans diplôme, sans boulot, il décide d’aller travailler en Afrique. C’est là qu’on peut dire que sa carrière artistique débute vraiment. 

A Abidjan, il passe de studio en studio en essayant de bâtir un projet solide mais faute de moyens et du manque de professionnalisme des arrangeurs de la place, il se voit contraint de lever le pied. Il continue cependant à écrire et 5 ans après, il ouvre son propre studio. Il essaye tant bien que mal de monter un groupe avec certains rappeurs locaux, certains le lâchent, d’autres le trahissent ou d’autres encore manque tout simplement d’ambition. Il réalise cependant une maquette avec un artiste du 93, ‘Az’ qu’il nomme ‘HLM’, comme le nom de leur groupe. Le projet n’ira pas loin... Avec l’aide de son ami Gilles, alias ‘Shadowmix’, ingé-son, beat-maker, monteur vidéo, et doté de bien d’autres qualités, il monte petit à petit son équipe. Au fur et à mesure, Stéphane Keshi, jeune monteur vidéo et Arnaud Navanga, beat-maker et ingé-son, rejoigne le collectif ‘HLM’. 

Il a participé à l’avant-première de Booba et de Damso cet été et cet hiver 2017 à Abidjan et a réussi à enflammer la foule en étant complètement inconnu du public. Le Sarss est aujourd’hui en mesure de s’autoproduire, et malgré les difficultés qu’impose le monde du showbiz, il réussit tout de même à préparer un album solo, le mixer, le masteriser et commence aujourd’hui à publier en indé les clips de cet album intitulé « Salam ». 

C’est un album assez original, les sons sont tous différents, Le Sarss a en effet mélangé les styles, en partant du oldschool, de la Trap, de l’Afrotrap jusqu’au Dancehall, pour que chaque fan y trouve son bonheur. Déterminé, il cherche aujourd’hui un producteur afin de partager son art au grand public. En attendant la sortie de l’album, il nous délivre un avant-goût, avec son premier clip officiel paru le mois dernier sur la toile, « Salam ».

Découvrez « Salam », le clip de "Le Sarss":