Lucio bukowski - Parole : Kiai sous la Pluie Noire

Lucio bukowski
Est-ce que la carotte Vichy est une création de Pierre Laval ?
Soyons francs, aucun spleen que la bière n'lavera
Pour ça qu'les bars sont toujours bien remplis
Les verres se vident avant que chacun se tire en pire
Des cancers plein la solitude
Divinités, et l'engelure sera la seule issue
Ils s'en félicitent, certains du fixe font l'essai
Ont les cernes, manient branches
Des racines comme font les chênes
Liberté, ou le fruit de l'arbre autorisé
Option libre arbitre, pour Adam m'autorisé
Au Colisée moderne, ils veulent du spectacle et des bières
On partage peut-être le même soleil, mais pas la même lumière

Les maîtres ont des mandats et des otages
Veulent amputer les rêves pour ne pas qu'ils se propagent
La vie tranche autant de plaies que de couteaux
Le monde est en sang, je l'ai lu dans des coupures d'journaux
Les maîtres ont des mandats et des otages
Veulent amputer les rêves pour ne pas qu'ils se propagent

La vie tranche autant de plaies que de couteaux
Le monde est en sang, je l'ai lu dans des coupures d'journaux

J'pète les murs du système, tu tiens ceux de la tess
On nous encule depuis des siècles, ça en fait du latex
Bien collé contre mes côtes, sous un pardessus
J'ai un calepin premier prix avec mon art dessus
À la radio, encore d'la 'sique de merde
Avec des néo-beaufs qui s'imaginent en maîtres de guerre
J'préfère le clan des marginaux caducs
Change mes névroses en textes, tel Phil K. Dick
Le Diable incognito dans un stard-co cheap
Tirant à pile ou face Valls ou Sarkozy
Démocratie : une pute crade sous narcotique
Pas à sa place, comme du Nas dans un bar gothique
Vivre mieux en attendant le drame de trop
Tous digérés dans l'intestin métal d'une rame de trom'
La cirrhose sociale ne se traite pas au radis noir
Des lames et de la glace, leurs âmes ne sont qu'des patinoires

Les maîtres ont des mandats et des otages
Veulent amputer les rêves pour ne pas qu'ils se propagent
La vie tranche autant de plaies que de couteaux
Le monde est en sang, je l'ai lu dans des coupures d'journaux
Les maîtres ont des mandats et des otages
Veulent amputer les rêves pour ne pas qu'ils se propagent
La vie tranche autant de plaies que de couteaux
Le monde est en sang, je l'ai lu dans des coupures d'journaux

J'vis d'amour et d'eau fraîche vu qu'les cachets sont effervescents
N'évite pas les migraines pris dans la guerre des gens
Qui accepteront toujours ce que les chutes imposent
Creusent nos tombes mais risquent de tomber sur un os
Apparemment, la laïcité est fille de bonne famille
Vomis ses extasies d'ici qu'une bonne famine
Cogne le foie d'un Occident obèse et corrompu
On connaît la musique : de la flûte et un micro rompu
Tous confondent le social et les histoires de teints
Visent toujours à côté, comme dans des chiottes de train
Combien de démons se taillent des têtes de saints ?
J'en fais peu pour éviter le même refrain
La pure dépassée, sa robe n'est plus que blanc cassé
Les feuillets s'accumulent, et j'rêve du jour où j'pourrai m'en passer
Le savoir est une balle dans mes chimères, je
Vise Dieu, l'ivresse et l'entraide, comme la Chimay bleue
Artistes similaires à Lucio bukowski
Les articles les plus lus
Actus Rap
Top des rappeurs Français les plus riches du moment !
Top des rappeurs Français les plus riches du moment !
Actus Rap
Lorenzo: "Carton Rouge"!
Lorenzo: "Carton Rouge"!
Actus Rap
Booba répond au message de Seth Gueko!
Booba répond au message de Seth Gueko!
Hot
Vald re-débarque sur Pornhub, accompagnée de Damso
Vald re-débarque sur Pornhub, accompagnée de Damso
Actus Rap
Sch s'exprime au sujet de ses problèmes de santé!
Sch s'exprime au sujet de ses problèmes de santé!
Actus Rap
L’origine des rappeurs français
L’origine des rappeurs français