L’acteur de la série Validé  Brahim Bouhlel est dans le cœur de la tempête après sa vidéo polémique sur les Marocains. Après les réactions des rappeurs, et le tollé sur les réseaux sociaux, la justice a fait son entrée en jeu. Brahim et son collègue Zbarbooking ont été placés en garde à vue à Marrakech.

Saisi par les réseaux sociaux et par le Club des avocats du Maroc, le procureur du roi à Marrakech avait émis des instructions pour l’ouverture d’une information judiciaire. Et la suite de l’affaire est allé très vite, car  selon Mourad Elajouti, le président du Club des avocats du Maroc, 2 des 3 protagonistes à savoir Brahim Bouhlel et Zbarbooking ont été placés avant-hier  en garde à vue. Le Procureur du Roi de Marrakech a demandé à les entendre pour « diffamation et publication de photos de mineurs sans le consentement des parents ».  

Pour rappel, Brahim Bouhlel, Hedi Bouchenafa et le snapchatteur Zbarbooking avait publié une vidéo samedi dernier dans laquelle l’acteur de Validé, en voix off  évoque des prostituées et insulte des enfants qu'il montre même à la caméra. Une vidéo irrespectueuse envers le peuple marocain qui n'a pas tardé à faire réagir. Toutefois, les  trois protagonistes ont rapidement exprimé leurs profonds regrets et sincères excuses au peuple Marocain.