Il y a quelques jours, Demon One avait attaqué une première fois Dawala sur les réseaux sociaux. Le rappeur ne semble pas calmé et s’est une nouvelle fois attaqué au producteur de la Sexion d’Assaut.

Ancien membre de la Mafia K’1 Fry, et ancien collaborateur de Dawala, au temps où il était avec Intouchable, Demon One semble avoir une dent contre le patron du label Wati B. Le rappeur s’en était pris une première fois au producteur en l’accusant de détournement d’argent, et de mal payer ses artistes. Sur une de ses publications sur Instagram, où il reprenait un proverbe japonais.

Suite à cette attaque, Dawala n’a pas réagi, bloquant tout simplement Demon One comme il l’affirme dans une story sur Instagram. « Bah alors Dawala, on supprime mes commentaires, on me bloque », réagit tout d’abord Hakim de son vrai nom. L’artiste ne s’est pas arrêté là, puisqu’il a de nouveau accusé le producteur d’avoir escroqué des artistes. « Bah c’est que tu sais que c’est la vérité. Bah je suis là pour remettre les points sur les « i ». Pour rétablir la vérité. Tu n’as pas escroqué que moi et Intouchable », portant de graves accusations à l’encontre de Dawala.

Il poursuit en expliquant « Aujourd’hui s’il n’y a plus d’album Intouchable c’est à cause de lui Dawala ». Demon One affirme que beaucoup d’artiste qui ont collaboré avec Dawala ont souffert, « il a aussi fait la misère à pas mal d’artistes qu’il a signé sans citer de noms. Je parle de mon cas personnel ». Le rappeur conclut assurant à Dawala que ce conflit est loin de prendre fin, « voilà, Dawala. Demon One est de retour tu vas avoir mal aux fesses », concluant avec son caractéristique.

Demon One prépare son grand retour en musique avec « Demonstrada 2.0 », prévu pour la mi-juillet. Et semble prête à régler ses comptes avec le patron du Wati B.