Gims a vécu un début d'année plutôt compliqué, le chanteur s'est retrouvé au cœur d'une énorme polémique après une vidéo dans laquelle il demandait à ses fans de lui souhaiter la bonne année. Malgré ses excuses, le chanteur est toujours la cible de plusieurs attaques.

Il y a quelques semaines, Gims avait publié une petite vidéo dans laquelle il demandait à ses fans de ne pas lui souhaiter la bonne année. Une séquence qui avait créé un énorme buzz sur la toile, et plusieurs personnalités politiques ont réagi aux propos du chanteur. Une vidéo que Meugui regrette fortement, le chanteur a d'ailleurs présenté ses excuses il y a quelques jours, et a fait part de son souhait d'obtenir la nationalité française.

Un souhait auquel le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a répondu, et les propos de ce dernier ne sont pas à l'avantage du chanteur. Hier, c'est autour du journaliste et chroniqueur de TPMP Gilles Verdez d'apporter plus de précision sur cette affaire, ce dernier a déclaré :"Il a été retoqué la deuxième fois puisqu'il n'a pas pu justifier de cinq ans de domiciliation pleine et entiere en France. Sur la polygamie, c'est un faux procès ... Il n'a été marié civilement qu'une seule fois. Ce qui est vrai, c'est que sans doute, il y a deux mariages religieux". Et selon Gilles Verdez, Gims s'est excusé, car "dans son entourage, on lui a dit si tu ne t'excuses pas, tu n'auras pas la nationalité".