Headie One est en pleine tournée en Angleterre. Mais son passage à Leeds n’a pas été une partie de plaisir. Le rappeur a été violemment interpellé par la police en marge de son concert.

Headie One est devenu le premier rappeur à avoir un premier album qui s’est classé numéro 1 dans les charts en Angleterre. Ce projet s’intitule « Edna » et est sorti en octobre 2020.  Le rappeur avait fait son retour musical en octobre dernier avec la mixtape « Too Loyal For My Own Good ».  Et c’est pour cette mixtape que Headie est en tournée. Mais son passage à la Leeds O2 Academy  le 22 novembre dernier n’a pas été une partie de plaisir, puisque le rappeur et son équipe ont été violemment interpelés par la police. Sur des vidéos partagées sur les réseaux sociaux on aperçoit les agents de police armés foncer sur le véhicule du rappeur qui était à l’arrêt. On peut entendre un homme crier « mes mains sont levées » alors que la porte s’ouvre et que les agents lui demandent de « sortir », il dit: « Je ne me bats pas contre vous, détendez-vous». Par la suite, l’individu menotté violemment crie « Tu vas me casser le poignet, tu vas me casser le pu… de poignet ».

La police du West Yorkshire a confirmé qu’aucune arrestation n’avait été effectuée pendant cette interpellation sans qu’aucun motif ne soit communiqué.

Headie One, de son vrai nom Irving Ampofo Adjei, a fini par être en retard pour sa performance.