Habitué à faire des sorties lunaires, Kanye West n’a pas dérogé à la règle. Invité du podcast de l’ancien combattant MMA Joe Rogan, massivement suivi outre-Atlantique, Yeezy a été convié à parler de ses multiples projets, entre autre sa candidature aux présidentielles américaines, et un projet qui lui semble aussi lui tenir à cœur, racheter Universal.

Kanye est tout d’abord revenu sur sa candidature à la présidentielle américaine, révélant que l’idée lui est venu en 2015, il a par ailleurs justifié a démarche comme étant son destin, « Je pense que mon destin est celui de d’être le leader du monde libre », dit-il, proclamant que c’est Dieu qui le guide dans cette quête.

Ye est ensuite passé sur un autre sujet qui le touche en tant qu’artiste en parlant de l’industrie de la musique qu’il qualifie d’endroit dangereux, dressant même un parallèle douteux entre le mouvement MeToo et les contrats signés par les artistes dans les majors du disque « les contrats sont faits pour violer les artistes ».

Il avouera aussi que la musique lui a fait perdre de l’argent « à ce stade, la musique me fait perdre de l’argent. Sur mes 5 milliards de dollars de valeur nette, la musique affiche un solde négatif de 4 millions de dollars », explique-t-il. Mais au lieu de racheter ses masters, Kanye préfère une autre solution, « je pensais à acheter mes masters mais je me suis rendu compte que c’est une idée trop petite. Je vais acheter Universal. Ce n’est qu’une organisation de 33 milliards de dollars ».

Cette sortie de Kanye West concernant l’industrie musicale n’est pas nouvelle, il a souvent critiqué cette industrie à travers de multiples tweets. Il a d’ailleurs commenté, « quand vous signez un contrat musical, vous renoncez à vos droits. Sans les masters, vous ne pouvez rien faire avec votre propre musique. Quelqu’un d’autre contrôle où elle est jouée et quand elle est jouée. Les artistes n’acceptent pas la célébrité, les tournées et le merchandising. »

Yeezy est aussi revenu sur les inquiétudes concernant sa santé mentale, « quand je parle, ce n’est pas une diatribe. Je dis simplement la vérité, et dire la vérité est une folie dans un monde plein de mensonges ». Lors de son passage, il a aussi révélé qu’il allait construire un monastère, qui devrait révolutionner les monastères.

On ne sait pas encore qui pourrait l’épauler dans cette démarche pour le moins insolite, mais Kanye West prouve encore une fois que question égo trip, personne ne lui arrive à la cheville.