Le titre ''la vie est belle'' est vraiement trompeur. À la découverte du clip, on se rend compte que KOSS dépeint un monde sombre et pas facile à gérer.

L'artiste raconte la vie des banlieues d'une merveilleuse manière. Il a su décrire avec finesse un monde sans merci où on n'a pas le droit à l'erreur.

Un monde où il faut batailler pour sortir du lot. Il faut faire deux voire trois fois plus que les autres pour réussir dans cet univers cruel.