L'acharnement des médias généralistes et du gouvernement continue de s'amplifier contre Freeze Corleone concernant ses punchlines jugées "Antisémite" et qui font l'apologie du "Nazisme" et "Terrorisme". Après Universal Music France qui a annoncé mettre un terme à sa distribution de l'album de Freeze Corleone, on entend déjà des rumeurs à propos d'une très sévère sanction des plateformes de streaming envers le rappeur.

En effet, selon le manager de Freeze Corleone; Shone, et d'après le "bruit du couloir", les plateformes de streaming telles que Spotify, Apple Music, Deezer et Youtube pensent à supprimer l'intégralité du catalogue musical de Freeze Corleone, soit 6 projets au total (3 EP, 2 Mixtape et l'album LMF). Deezer est déjà passé à l'action en supprimant deux titres du rappeur à savoir "S/O Congo Part.2 et "Baton Rouge".

Un coup dur pour Freeze Corleone si les plateformes de streaming décident réellement de supprimer ses albums dés ce lundi. Cependant, comme l'a déjà fait Youtube et Deezer, sous la grosse pression de la Licra, des ministres, et l'union des Étudiants Juifs, les autres plateformes de streaming peuvent répondre à l'appel et boycotter Freeze. En revanche, plusieurs fans du rappeur ont menacé les plateformes de résilier leur abonnement en masse, d'autres ont déjà annulé leur abonnement payant en soutien au rappeur.