Bernard Preynat, un ancien prêtre agé de 74 ans, jugé cette semaine à Lyon pour de multiples agressions sexuelles sur de jeunes scouts de 7 à 12 ans. Il comparaissait pour des agressions, jusqu'à « quatre à cinq » enfants par semaine, selon ses propres aveux commises entre 1971 et 1991 à Sainte-Foy-lès-Lyon, la paroisse où il officiait, et lors de camps à l'étranger.

L'ex-prêtre au dossier "grave et effrayant" mérite une réponse pénale ferme qui ne peut s'arrêter au bénéfice de l'âge, a lancé la procureure Dominique Sauves, au dernier jour du procès de l'ex-curé de 74 ans. En effet, l'ex-curé encourt entre 5 à 10 ans de prison ferme, une peine qui parrait très petite pour les avocats des victimes de pédophilie mais aussi pour le rappeur Mac Tyer. 

En attendant le jugement de l'ex-curé en mars, Mac Tyer a parlé de la condamnation du prêtre pédophile en dénonçant cette petite peine de 5 à 10 ans qu'il lui aurait été requise sous prétexte de son agé avancé 74 ans et sa situation familiale. Le rappeur du 93 n'est visiblement pas content pour cette décision du tribunal puisque les jeunes de cité du 93 par exemple encourent la meme peine ou plus, pour des faits beaucoup moins grave que l'aggression sexuelle sur mineur de la part d'un homme religieux. Le rappeur s'est exprimé dans une vidéo, à voir ci-dessous, où il dit que "je ne comprends plus ce pays"