En partenariat avec l’association Fu-Jo, Stanislas DingaPintoaussi appelé Niskas’est produit , en Novembre, à la maison d’arrêt de Nice devant des détenus. 

"Balle dans la tête tu t’retrouves à terre. On vend d’la dope mon pote, on vend la weed. Allez tire fils de timp’, on ne craint pas les balles. Fuckles fe-keu, les porcs. Gros, à bas les rats." Se sont les paroles chantées par le rappeur au mois de Novembre dernier. Cependant, le conseiller régional de la région PACA du Rassemblement National réagit à cet événement et demande la fin du partenariat, il post sur son Facebook :

« HAINE DE LA POLICE ET APOLOGIE DU DEAL ET DES RÈGLEMENTS DE COMPTE : L’INCROYABLE CONCERT DE RAP À LA PRISON DE NICE ???? https://www.youtube.com/watch?v=Sm_0Xh_czw8&feature=youtu.beJe vous laisse découvrir dans cette vidéo les paroles du rappeur Niska, lors d'un concert à la maison d'arrêt de Nice en novembre 2018. C’est simplement inacceptable ! Prenant connaissance de ce concert aujourd’hui, par ce reportage de Konbiniqu’on m’a envoyé, j’ai immédiatement écrit au directeur de la prison (dont la naïveté dans le reportage est incroyable !) et à la garde des Sceaux pour obtenir des explications. »

https://www.youtube.com/watch?v=Sm_0Xh_czw8&feature=youtu.be