Les cartels mexicains viennent de franchir un nouveau cap en matière de violence. Les narcotrafiquants s’affrontent désormais via des drones bourrés d’explosifs.

Un drone bourré d’explosifs a attaqué un village de la municipalité de Tepalcatepec, dans l’État de Michoacán, lundi 10 janvier, rapporte le quotidien El Universal. L’assaut a été entièrement filmé. Une deuxième vidéo montre la destruction du camp après le largage d’une série de bombes. Puis le drone perd brusquement le contrôle et s’écrase au sol. Il est probable que le drone ait été abattu par des tirs d’armes légères. L’engin téléguidé a livré des images du bombardement : dans une vidéo de deux minutes, qui circule largement sur les réseaux sociaux, on peut observer le largage des bombes artisanales, les flammes qui ont suivi leur impact et la fuite des habitants.

L’assaut, qui aurait fait un blessé, serait l’œuvre du Cartel de Jalisco Nouvelle Génération, ou CJNG. Selon La Jornada, autre quotidien de Mexico, il aurait ciblé les membres d’une milice d’autodéfense.

Fondé en 2009, le CJNG est considéré comme l’un des cartels les plus dangereux et les plus puissants du Mexique. Le cartel a inondé les États-Unis de fentanyl et de méthamphétamine et a déclenché une guerre entre rivaux pour contrôler les chaînes d’approvisionnement aux États-Unis.