Brulux - Parole : Julien

Brulux
Parole Julien Brulux : 2019, ça commence bien, j'suis à Longtain Après avoir tout donné, la je sens bien la banane plantain J'pensais que c'était fini, à 33 piges, je tourne encore On n'est jamais à l'abri, comme dit Lacrim "Gros, nique les tords" J'appuie sur mon destin, je l'étouffe sa mère, y'a rien qui sort Sans doute ça va payer sale, mais seulement après la mort La force spirituelle, c'est pas tout le monde qui a ça en lui Donc je remercie le bon Dieu car je sais d'où vient la sance-puis À la barre ce qu'ils retiennent, c'est que j'suis français Bâtard j'étais pour vous, depuis que les blancs boycottent Benze Tentative de tre-meur, c'est des conneries, mais vu le casier J'tourne en rond, j'cogite, j'carbure à l'eau du robinet Ils m'veulent dans leurs cellules Les détenus font pas mal de forcing C'que j'vous dit c'est réel Au deuxième tour, j'commence le casting Ici c'est tous des braves Personne fait tminikologie J'suis du côté de Bagdad, askip' c'est mieux vers Beverly La prison sur un pied, tu nous connais Dehors, on dépend de moi, c'est là que ça devient compliqué Big Up Hamza Momo Na3im de Brux m'a dépanné La surveillante fait des heures supp', elle croit que dehors j'vais la plier Monsieur, mets toi à gauche, fais nous montrer tes papiers T'façon j'ai le Du3a d'la daronne, maître Valentin pour m'épauler Tous les soirs à 20H TPMP XX On rentre la Hela sans pitié Y'a faute dans la surface donc pénalty, hein Zine el-Abidine Ben Ali Les directeurs me mentent, ça fait 4 fois je rêve de fermer les yeux Et faire un vœu ça aide à remonter la pente J'perds du poids, j'reprends J'ai fait le yo-yo mais par la fenêtre Bouleversé par la fenêtre comme si on allait disparaître Nique tes ancêtres connard, tu mérites que double coquard Baraki de consanguin, des frères et sœurs t'ont fait dans le noir J'rappe cru, c'est la rue, j'regrette rien sauf ton cul Salir c'est facile, nettoyer c'est re-du Les bravus, j'te salue, on te soutient depuis l'époque Y'a plus d’oignons on fera avec des échalotes Pour toucher mon moral, faut se lever avant l'eau chaude J'suis solide comme XX, précieux comme une pierre émeraude J'parle tout seul, j'parle à Dieu Ma feuille subit, j'crache ma haine tel un haineux Christophe nique bien ta mère, et à l'occas celle de Dany H-24 j'suis sur les nerfs sauf devant Nawell Madani Les 3essess s'en réjouissent, y'a ma tête sur leurs pages 2-3 qui pompent et le reste que des fils de lâches J'veux pas de nouveaux souvenirs, j'en ai déjà trop dans la te-tê P'tet qu'au fond je suis mauvais, on récolte que ce qu'on a semé Changement toutes les semaines, navette entre mitard et shlag On fait ce qu'on peut, faut joindre l'utile à l'agréable J'écris sur mon deux feuilles, collage à droite comme à l'ancienne J'aurais largement préféré me faire péter vers Valenciennes J'pense à toi tous les soirs, et les draps s'en souviennent T'inquiète pas j'suis pas mort, en face de la maison des peines Faut marquer le coup, car pour eux j'suis une star Des gros jaloux, ces enfants de fils de smicards Mes couilles sonnent aux portiques, reconnaissent l'homme seulement les vrais Toujours au cœur des polémiques, comme si j'étais la croix gammée Pas de lettres, pas de mandats, les épaules larges comme ta chatte J'travaille les bras, j'suis pas actif sur Snapchat En cellule avec Zaïn-mac, J'ai pas montré nike tech pack T'façon j'ai pas de parlu', fuck t'inquiète bento on the come-back Jeune loup avec packtage,j'attend la sortie je pisse dessus J'suis pas fait pour les cages, numéro 9 joue dos au but J'serais toujours à la page, j'fais que du sale rebeu barbu Mon public de tout âge valide mes idées farfelues J'te sniffe si t'es un pot de colle XX Y'a pas que le rap du duczer qui peut t'attraper par le col Dans ma fouille, j'ai mes balles 4, au bat 4 loco bute sec Si j'crève j'ai quelques A4, Moussa mangera les hebets J'apprivoise ma colère mais des fois elle s'échappe par jab J'ai des frères qui me manquent comme Sekou Dimeh et Monjack Je regarde vers le ciel, je lâche une larme, On The J'suis pas très beau, moi c'est mon cœur qui fait mon charme J'suis pas du tout café, mais j'kiffe l'odeur Même si j'aime pas ta gueule j'touche pas ta soeur J'appuie sur la détente, j'ai plus de le-ba, mais j'presse encore certes J'écoute beaucoup de Coran, c'est ce qui m'empêche d'être plus hardcore L'habit ne fait pas le moine sauf si c'est lui qui se les achète On est ensemble mais tu vas le voir, mais si c'est moi tu me laisses sur le tec' P'tet Tu t'en rappelles plus, mais si je te dis le polo du reuf C'est bon tu m'as saisi, là tu peux aller voir les keufs J'ai pris beaucoup sur oi-m, c'est pour les yeux de SCM Un jour, tu grandiras, tu comprendras que je te aime Je t'ai donné ma vie, c'est que t'en valais bien la peine Moi, j'ai fait tomber mon cœur, il a fini dans la poubelle J'en sais plus j'en suis où, une chose est sûre je sais où je vais La sentence est irrévocable, j'ai plus le time XX Réel j'te parle de faits, car tout le monde fait des faux gestes Plus tard tu vas capter que si l'un s'en va, y'a l'autre qui reste Allez tous niquer vos mères, t'façon moi j'ai plus rien à perdre hein Bouge une oreille, t'es dans la merde Non c'est pas toi le guignard, mais c'est que j'ai pas passer le message bref Faut plus traîner dans les parages, t'es qu'un petit fils de pute Tu niques ta mère, tu fermes ta gueule T'façon l'argent j'm'en bats les couilles J'te rentre 100K sur un single Tu vas reniquer ta mère, fouette le cercueil de tous tes morts Pendant que les enfants grandissent (Tout comme un chien tu erres dehors) Rebeu vous traite bientôt, je dirais même à la prochaine collecte J'ai plus qu'un point de côté, t'inquiètes pas j'ai pas besoin de collègues Les yeux rouges, couleur sang de bourge Pt'être faut que vous mettez la purge J'écris au placard dans le noir, dans ma tête j'suis sur Saturne J'rappe sale tah les égoûts Vous pouvez me prendre pour un fou J'ai plus de 10 ans d'avance Tu peux demander à petit roux J'ai trop baiser la France Même redemande un petit coup À ton bonheur la chance