Georgio - Parole : Aujourd'hui

Georgio
Les paroles de Aujourd'hui : [Refrain] J'suis qu'un gosse maudit, j'rêve de grosses coupures J'ai des p'tites [?], j'avance dos au mur Ma jeunesse entière, c'est d'la haute voltige, au fond du puits J't'ais pas l'gosse prodige, maintenant, j'lis des poèmes pour la haute couture J'roule qu'avec des mecs frais, aucun mec violent Aucun pote m'a trahi, y'a rien d'étonnant Vas-y reste tranquille, j'ai pas mes papiers dans ma veste en jean Laisse-moi avancer, mon pote est [?] Demain matin il s'ra p't-être dans l'deal Ça changera rien et pour le mal commit, j'ai des excuses, des raisons Je sais qu'un jour nous paierons le prix d'nos erreurs et puis l'absence des questions Orange et la saison, puis les feuilles finiront par tomber Fin d'une amitié, moi, j'parle jamais du [?] Sauf si j'ai plus rien à raconter [Refrain] x2 J'suis qu'un gosse maudit, j'rêve de grosses coupures J'ai des p'tites [?], j'avance dos au mur Ma jeunesse entière, c'est d'la haute voltige, au fond du puits J't'ais pas l'gosse prodige, maintenant, j'lis des poèmes pour la haute couture J'aimerais bien connaître les pluies d'étoiles et bien sûr que nos chances sont inégales Devenir immortel et puis mourir, comme la [?], j'vais laisser mes traces Partir sur un point final, laisser personne dire "et cetera" Mourir incompris ou dans ma quête, peu importe, mes raisons d'vivre sont en moi J'ai cherché des alliés, j'ai trouvé la [?] la traitrise Mais la bêtise dans tout ça serait d'arrêter de chercher Il faut comprendre le monde avec ses forêts d'symbole Quand l'argent arrive, l'amitié s'emporte, quand l'amour [?], la liberté prend forme Et quand tout s'résigne, t'es seul les mains dans les poches [Refrain] x2 J'suis qu'un gosse maudit, j'rêve de grosses coupures J'ai des p'tites [?], j'avance dos au mur Ma jeunesse entière, c'est d'la haute voltige, au fond du puits J't'ais pas l'gosse prodige, maintenant, j'lis des poèmes pour la haute couture Ohlala, ohlala, j'ai mal au cœur La vie est injuste comme un proche qui meurt [?] dans l'sang Et [?] Personne stoppera mes envies, moi, j'suis inégalable tel l'amour d'une mère On a tous souffert près d'l'enfer des r'grets, l'paradis des chimères J'm'endors épuisé sans somnifères, j'vis chaque instant de manière intense Et quand pour moi s'arrêtera la danse, il restera mes chansons d'hier [Refrain] x2 J'suis qu'un gosse maudit, j'rêve de grosses coupures J'ai des p'tites [?], j'avance dos au mur Ma jeunesse entière, c'est d'la haute voltige, au fond du puits J't'ais pas l'gosse prodige, maintenant, j'lis des poèmes pour la haute couture