La fouine - Parole : À Bout De Bras

La fouine
Les paroles de À Bout De Bras :

[Intro]

La nuit, les rêves sont clairs à bout de bras

Reprends en main ton destin

Te voir en bas, ils l’espèrent

On fera tourner la Terre

 

[Refrain]

La nuit, les rêves sont clairs à bout de bras

Reprends en main ton destin

Te voir en bas, ils l’espèrent

On fera tourner la Terre

La nuit, les rêves sont clairs à bout de bras

Reprends en main ton destin

Te voir en bas, ils l’espèrent

On fera tourner la Terre

 

[Couplet 1]

Ayo Fouiny-Fouiny-Fouiny, fais ça pour le kif

Rien n'est fini, rien à foutre du Lamborghini-ghini-ghini

Ayo Fouiny-Fouiny-Fouiny, c'est bien tu t'es saigné, saigné, saigné

Mais rappelle-toi qu'avant personne ne voulait t'signer, signer

On m'disait : "Fouiny Babe, tu rêves trop"

L'avenir appartient à ceux qui ont des employés qui s'lèvent tôt

J'suis bien dans mon gamos, j'étais bien dans le métro

Petit, n'écoute pas les gens, prends ton bus, ton train, va ser-po

J'ai toujours fait l'nécessaire, pour qu'la daronne ait l'sourire

Y'a qu'ceux en Ferrari qui disent que rien ne sert de courir

Maman attend l'RMI, en retard sur les APL

Un jour, mon vieux, Twingo se changera en 6.3 CL

Même avec les roues crevées, les p'tits ont besoin d'rêver

Regarde tout c'que Fouiny a fait, frérot, sans aucun brevet

Putain, j'raconte ma vie et t'as l'impression qu'j'rappe la tienne

Petit, lève ton reu-vé : à la tienne !

 

[Refrain]

 

[Couplet 2]

Ayo Fouiny-Fouiny-Fouiny, pense au milli', milli'

Mais n'oublie pas tes frères au salaire mini, mini, mini

Ayo Fouiny-Fouiny-Fouiny, Veni Vidi Fouiny

Tes parents sont venus, ont vu, ont subi, subi, subi

Et quand les temps étaient durs, j'ai jamais perdu espoir

J'ai sué en studio du matin au soir

Le sourire de ma mère était ma seule gloire

T'inquiète on s'revoit à la fin d'l'histoire !

J'écrivais mes textes seul dans ma garde à vue

À la fin d'ma carrière, le bon Dieu fera ma dernière interview

Reprends en main ton destin, frère n'oublie pas qui t'étais

T'inquiète : les potes ça revient en même temps qu'le Porsche GT

Et ouais la vie ça va vite, ça passe de 0 à 100

Vidé d'son sang, on est tous violets comme une billet d'500

Putain, j'raconte ma vie et t'as l'impression qu'j'rappe la tienne

Petit, lève ton reu-vé : à la tienne !

 

[Refrain]

 

[Outro]

Ceux d'en haut, sur la Terre, forcés à s'taire

Fichus, pauvres, sans repères, forcés à s'taire

Dans le noir, la lumière, forcés à s'taire

Ceux qui ont rien, ceux qui espèrent, forcés à s'taire

Ceux d'en haut, sur la Terre, forcés à s'taire

Fichus, pauvres, sans repères, forcés à s'taire

Dans le noir, la lumière, forcés à s'taire

Forcés à s'taire... Forcés à s'taire..