La fouine - Parole : Paris

La fouine
Texte Paris : Paris, Paris, Paris, Paris REFRAIN Virée nocturne, sur du Rohff on monte sur Paris La province vient pimper sa life sur Paris Du banditisme au rap tu peux pas tester, Paris Tu sais que c'est Paris, ici c'est Paris J'ai les clefs des portes de Paris, je me fais guide de ton Safari Enfoiré, reste enfouraillé ne joue pas le parrain sur Paris Ici t'es personne, handek où tu mets les pieds le terrain est miné Le feu est toujours vert pour te racketter, te fumer, te terminer Déterminé, le milieu inspire le ciné Le dernier des gangs, la mentale, truands, raï, la haine est innée Tous dans la lignée du gang des postiches, Mesrine Clan des manouches, Kabiles, la Dream Team Tous incriminés, les écrivains en font couler le sang d'encre Tous dans le même bateau, on a jeté l'ancre, mets les voiles, tu reviens en manque La plaque tournante du hardcore mise à l'amende quand je chante Paris, c'est la roue, Rohff c'est la jante Représente la B.S. , trafiquant de stress, d'armes, de cannabis Cc, crack, sexe, on te séquestre sous le charme de nos hôtesses Paris, rond point du business, le capitalisme en hausse La joie de vivre en baisse, plus speed que midnight express Qu'est-ce qui se putain de passe, c'est ici que tout passe, par ici que tout passe Mélange de crasse de classe, la plus belle avenue, les soirées strass Paris un extase et son coeur sous anesthésie, la ville des fantaisies Le ghetto couche avec la bourgeoisie, peu de courtoisie On te souris en te regardant de travers On te renseigne, prends à droite, le feu à gauche et va niquer ta mère On fraude notre train de vie comme le météore ou le RER Vu du ciel Paris une fourmilière Terre promise des proxos, cité Carter des toxos Virée nocture en vaisseau sur ce morceau de vaqueso La gay-pride au aguets, les microbes piétinent les skins et les gays On supporte le PSG même relégué Prend la fuite en Vélib' , c'est moins rodave Paris plage, la Seine remplie de calibres et de cadavres Le mal-être en développement, la gamberge sortie d'un pot d'échappement On pisse sur les monuments, y'a plus d'histoire en bas de nos bâtiments REFRAIN Bienvenue en vacances sur l'île de France Le dollar se fait baiser au change, Times Square c'est la défense Le Brésil a pris 3 bastos au stade de France Les Cainris rangent leurs chaines dès l'atterrissage, vol avec violence Entre l'office du tourisme et nous, v'là le décalage En cas de recalage, Paris sort la Kalash (Ouaih ouaih ouaih !) Pour t'arroser Paris a le bon tuyau Paris roule en Féfé le week-end, et la semaine en Clio La région compte 8 départements en fusion, 8 prisons Une vingtaine d'arrondissements, c'est truffé de shmidts à l'horizon Le syndicat du crime en collabo avec le syndicat du string qui se mouille, les michtos bien organises du Fouquets au Pink Tous en mode, capitale de la mode, des mannequins, un monde parallèle Les Saoudiens kiffent ce monde pas Hallal Qui se termine en after dans un Loft, accent de Viking Sors de chez toi, t'es dans le ring, t'es une victime, on mène une vie de king REFRAIN Virée nocturne, sur du Rohff on monte sur Paris La province vient pimper sa life sur Paris Du banditisme au rap tu peux pas tester, Paris Tu sais que c'est Paris, ici c'est Paris