Mac Tyer - Parole : Pacman

Mac Tyer
Texte Pacman : Gros, tu sais qu'à pacman, deux choses lui tiennent à coeur, sa bagnole de fonction et racketter les dealers. Pacman a poussé du doigt un frère de besse-bar, sniff un rail de coke et pare-choque un petit du tiékar, déclare la guerre aux yous-voi depuis son 1er rafle, couvert par ses collègues le jour de sa première bavure, gratte une pipe le soir sur les boulevards, pour une princesse du trottoir il fait la guerre aux yougoslaves. Ca fait longtime qu'il n'a plus la nausée chez le légiste, pacman a le flashball facile, calibre visible, girophare bleu, le regard méchant, il a le courage de rentrer seul dans la cité, les couilles entre les jambes, aime la bastonnade, hooligan a ses heures creuses, il aime cette coupe du monde en allemagne dans le pays du furher, des maisons closes de Francfort, aux bars à putes du 8e, il a des allures d'Alonzo dans training day, 3/4 cuir noir, la montre a 5 barres, tu matraques qui là? hein?tu nous as couverts de bleus sous piyave Pacman c'est la loi c'est lui qui décide, c'est lui qui prend,c'est lui qui décime, décidemment, en vouloir à mort à cet homme c'est filer une frousse du diable à nos momes , quand il débarque c'est pas l'aumone mais plutot les coups de crosse, c'est pacman, 93 traquenard, son alias depuis ma première peine de placard. REFRAIN Pacman,pacman,pacman... y'a tellement de chmitts qu'on dirait que le président est en ville x2 Putain de haine viscérale envers les ptits jeunes en deux roues, pacman nous regarde mal au feu rouge Histoire louche à l'IGS, il déteste le GIGN, les renforts sur les enquetes qui ramènent le bénèf', mène une vie de solitaire, la fournaise dans la tête mec, redresseur de tords de coins très loin de la lumière, Son blaze taggué sur les murs l'acharne, pacman est plus violent que votre systeme pénal, te plaque sur les murs, te palpe, t'écarte les jambes, te pince les couilles et te sert grave les menottes, trompe sa femme avec une lécheuse d'insigne, rien à foutre il envoie ... même son indic', peine à oublier son divorce, éduqué par un autre, en gardav' c'est des coups de bottin pour s'décharger de ses fautes. Keuf corrompu, il préfère la débrouille plutot que de rotir tout l'été dans une voiture de patrouille. Policier, justicier, ici, tout le monde sait ce qu'il fait, on connait son mauvais penchant pour l'esprit skinhead. Ce qu'il aime mettre en avant c'est sa violence contre les noirs, il assombri la vision de ma diaspora, c'est le dealer de crack qu'il prend plaisir à arnaquer, vide sa peine dans le trafic comme Vick Mackey. Pacman et sa brigade de choc ne lachent rien, un flic véreux qui fait c'qu'il veut sur ton chemin. (-et alors? ils avaient qu'à marcher droit ceux là, qui n'est pas content ira faire une partie de foot au placard.et ça durant des mois, j'dirai meme des années bande de batards ! moi j'nettoie la vermine ici, ok? c'est qui la loi? -c'est toi pacman, c'est toi -bien sûre que c'est moi ma gueule, bien sure, moi jsuis comme vous, jvous baise, ok? c'est moi la justice, c'est moi qui décide ce que vous avez à faire, ok? allez, casse toi !) REFRAIN